Posts Tagged ‘rencontre’

Un blogueur emprisonné au Vietnam : son frère témoigne à Paris 13

décembre 22, 2013

P1050770Après avoir recueilli des centaines de signatures pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle de Nguyen Tien Trung, jeune prisonnier d’opinion vietnamien, nous avons eu le plaisir d’accueillir à l’université Paris 13 son frère Nam. Voici la vidéo de son intervention , suivie de quelques commentaires d’étudiants, visiblement touchés par cette rencontre !

« Le témoignage de Nam nous a permis de mieux comprendre les risques qu’implique encore aujourd’hui au Vietnam un militantisme pacifique en faveur de la démocratie. Cet échange nous a aussi permis de mesurer l’importance de la pression exercée par la société civile internationale et de garder un ferme espoir d’amélioration pour la situation de Trung ainsi que pour les 11 autres cas défendus à l’occasion des 10 jours pour signer. Rien de tel qu’une rencontre avec un témoin pour avoir une idée plus concrète des combats soutenus par Amnesty International ! » (Charlène)

P1050779« Un grand merci à Nam pour son témoignage : un éclairage nécessaire sur un pays que l’on voit plus souvent sur les brochures touristiques qu’aux infos alors qu’il y a encore beaucoup à y faire pour la défense des Droits de l’Homme… En espérant que notre soutien finira par conduire à la libération de Trung ! » (Alicia)

« J’ai trouvé très intéressant d’entendre les explications et le point de vue d’une personne directement touchée par des violations des droits de l’homme. Nam a été émouvant, tout en étant précis, et réaliste. » (Nicolas)

P1050769« J’ai trouvé cette rencontre très enrichissante. Je n’imaginais pas que de telles restrictions puissent être infligées à la population vietnamienne. J’ai eu le plaisir de faire le trajet du retour avec Nam et nous avons donc pu poursuivre la conversation au sujet de ce que son frère subissait au Vietnam ainsi que les difficultés rencontrées par leur famille. Un grand merci à lui ! « (Céline »)P1050778

Des nouvelles de la Corée du Nord

avril 17, 2012

Peut-être vous souvenez-vous que pour l’édition 2011 du Marathon des signatures à Paris 13, nous avions retenu, parmi les 12 cas de personnes en danger, le cas de la Corée du Nord  et plus particulièrement le camp de Yodok et ses 50 000 prisonniers, dont l’existence est niée, et l’ensemble de leurs droits bafoué.

Alors que les autorités continuent de nier l’existence de ces véritables camps de concentration (connus sous le nom de Kwanliso), on estime qu’actuellement 200 000 prisonniers politiques et les membres de leur famille sont enfermés, la majorité à vie, dans ces « goulags » nord-coréens : torture, malnutrition et travail forcé sont le quotidien des hommes, femmes, et enfants qui y survivent à l’abri de tout regard extérieur.

L’existence de ces camps a été révélée par des images satellites rendues publiques et analysées par Amnesty International ainsi que les témoignages des survivants exilés.

Amnesty International a lancé en mai 2011 une campagne internationale visant à faire connaître à l’opinion publique internationale les atrocités perpétuées dans ces camps de concentration au 21ème siècle.

L’ONG demande aux autorités nord-coréennes :

  • la reconnaissance officielle de l’existence de ces camps
  • leur fermeture et la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et de leurs familles
  • des détails précis sur le sort de détenus identifiés

Amnesty International France vous donne rendez-vous le 19 avril 2012, de 19h30 à 21h30 dans ses locaux (76, boulevard de la Villette, 75019 Paris) :

Pour révéler au public français toute l’horreur de ce système concentrationnaire, que les autorités nord-coréennes s’efforcent à cacher et nier, tant à leur propre population qu’au reste du monde, Amnesty International et l’organisation de rescapés des camps, «Free the North Korean Gulag», vous convient à une conférence en présence du directeur de l’organisation, Kim Tae-Jin, lui-même ancien prisonnier politique, de spécialistes de la Corée du Nord (sous réserve) et d’Amnesty International.

Le témoignage de Kim Tae-Jin sera l’occasion de faire le point avec le public sur la campagne internationale pour la fermeture de ces camps, menée par les deux associations et une coalition d’autres ONG internationales, quelques jours après la remise d’une pétition d’Amnesty International ayant recueilli plus de 165 000 signatures, au représentant permanent de Corée du Nord auprès des Nations unies.

En attendant cette rencontre, voici une vidéo de l’interview de Nicolas Krameyer, responsable du programme « Protegeons les Personnes » à Amnesty France :

Et bien sûr, vous pouvez toujours signer la pétition en cliquant sur ce lien :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Personnes-en-danger/Actions/Coree-du-Nord-fermeture-immediate-des-camps-de-prisonniers-politiques-4255

Vidéo du Printemps des Droits Humains à Paris 13

avril 10, 2012

Voici une vidéo du Printemps des Droits Humains  d' »Amnesty à Paris 13″, c’est du « fait-maison » mais cela permet d’immortaliser notre rencontre avec la blogueuse egyptienne Shahinaz Abdel Salam.

Encore merci à elle d’être venue partager avec nous son expérience du Printemps arabe en Egypte !

Marathon des signatures 2011, en 3 étapes à Paris 13

décembre 19, 2011

Quoi de neuf dans l’édition 2011 du Marathon des signatures, l’un des nos rendez-vous annuels avec Amnesty International à Paris 13  ?  3 étapes au lieu de 2 cette année, et un autre type de renfort pour les membres de l’Antenne-Jeunes : les étudiants du Master Coopération Internationale et ONG de l’UFR Droit, tout aussi motivés pour contribuer sur le fond que sur la mise en scène…

Mais commençons par notre PREMIÈRE ÉTAPE, le lancement dès le 3 décembre, du Marathon en ligne sur le site, dédié « marathondessignatures.com ».

Pour cela, les membres de l’Antenne-Jeunes ont largement distribué partout sur le campus la « cart’com »  invitant à signer sur le site. Ils ont également décoré la salle informatique de l’UFR Communication aux couleurs du Marathon, pour faire découvrir le site sur place, tout en annonçant les deux étapes suivantes…

Difficile de mesurer l’impact de cette opération, même si on sait qu’elle aura forcément contribué à la visibilité du Marathon des signatures : combien auront signé sur le site, combien auront au moins appris l’existence du Marathon, combien enfin auront tout simplement découvert l’action d’Amnesty international et auront eu envie de venir suivre les autre étapes grâce à la première ?

DEUXIÈME ÉTAPE, L’ÉVÉNEMENT MARATHON DES SIGNATURES LUI-MÊME :

Quelle équipe ce 8 décembre,  pour la « course aux signatures » au forum de Paris 13 !… Certains restent au stand pour y donner des infos ou commenter l’expo, d’autres se déploient dans le forum et aux alentours pour aller vers les gens, les faire signer mais aussi les inviter à venir assister à notre petite mise en scène…

À midi trente, puis de nouveau à 13h,  nous interprétons la saynette que nous avons préparée avec soin. Le dispositif est à la fois très simple et  très symbolique d’Amnesty International : sur une scène décorée de nos célèbres bougies et de lanternes portant l’effigie des 5 cas que nous avions retenus,  5 personnes sont enfermées dans un périmètre délimité par un ruban jaune comme sur une scène de crime. Pour mieux incarner ces « personnes en danger », ils portent un masque blanc et tiennent devant eux un panneau avec le visage de leur « personnage ». À l’extérieur de cette zone, se tiennent des « marathoniens » d’Amnesty avec leur dossard jaune.  Après une brève introduction à la raison d’être d’Amnesty International, le texte alterne extraits de la Déclaration universelle des droits de l’homme correspondant à la violation du droit subie par l’une des « personnes en danger », la présentation de son cas par cette personne elle-même, et enfin, un appel à l’action lancé par l’un des militants. À la fin de la scène, le ruban est coupé et les prisonniers sont ainsi libérés.

TROISIÈME ÉTAPE : autour du thème « RUSSIE ET DROITS HUMAINS », rencontre avec une jeune femme tchétchène (dont le nom est tû ici à sa demande) venue nous parler de son activité militante au sein de l’ONG « Mémorial » pour combattre les terribles violations que subit son peuple : atteintes à la liberté d’expression, harcèlement,  enlèvement, torture et assassinat des défenseurs des droits.

À l’heure de la pause déjeuner (et malheureusement en pleine période d’examens un 13 décembre…) c’est tout de même un peu plus d’une trentaine de personnes, étudiants et membres du personnel, qui vient l’écouter mais aussi lui poser des questions en toute simplicité. Ce format plus intime – une rencontre plutôt qu’une conférence – a finalement fair ressortir l’intensité d’un tel moment : se retrouver face à une personne dont le combat pour les droits humains représente tellement plus de risques que pour nous, et qui pourtant fait preuve de tant de détermination et de calme est toujours une sacrée leçon d’humilité et une source d’inspiration irremplaçable.

LE MARATHON SE CLÔT sur des impressions très fortes, de beaux souvenirs qui auront soudé l’équipe, et puis surtout, des résultats très concrets : 1757 signatures récoltées sur pétition papier (Mexique : 453 ; Corée du Nord : 390 ; Nigéria : 309 : Russie : 306 ; Iran : 299), et quelques nouveaux contacts pour étoffer notre équipe de l’Antenne-Jeunes. Un grand merci à tous les Marathoniens, et en attendant de découvrir le vidéo-clip de notre événenemt, voici un lien vers le diaporama flickr de toutes nos photos souvenirs.

http://www.flickr.com/photos/cc75/sets/72157628355117387/show/