Posts Tagged ‘PDH’

Un super week-end Amnesty à Solidays ! (Camille Hervé)

juillet 15, 2013

IMG_3287Les 28, 29 et 30 juin, les jeunes militants d’Amnesty International étaient au festival Solidays !

L’occasion de tenir un stand dans une autre ambiance et un week-end super  sympa !

Cette année, le thème du stand était celui des Printemps des Droits Humains : les expulsions forcées. Le grand espace qui nous était alloué dans le villages de associations était divisé en 3 parties : une table comme nous en avons l’habitude avec une pétition, celle sur les expulsions de Roms en Roumanie, et des goodies à distribuer, comme ses bracelets jaunes en silicone qui ont fait fureur. Nombre de festivaliers n’ont pas hésité à se coller un autocollant ou un tatouage avec le logo de la campagne « Expulsions, Stop ! ». Ensuite, une table était consacré à l’atelier de maisons-origamis à destination du Brésil, comme lors de notre dernière action à Paris 13. Enfin, une dernière partie proposait aux festivaliers de jouer à un jeu de casse-tête chinois géant, dans lequel le joueur devait reconstruire une maison le plus vite possible avec les triangles de différentes tailles. Pour plus de challenge, deux joueurs ou équipes pouvaient s’affronter, chacun sur un tangram, et les records étaient inscrits sur un tableau. Les participants recevaient en cadeau le même casse-tête en version miniature et magnétique.

IMG_3300

Ce fut une expérience positive en tout point. Le stand a attiré beaucoup de monde, et les festivaliers faisaient parfois la queue pour jouer au jeu de tangram. Pendant ces trois jours, je suis restée en grande partie à la table de la pétition, comme j’en ai l’habitude lors de nos actions à Paris 13. Concernant la pétition, nous avons récolté 719 signatures, auquel il faut ajouter plus de 250 maisons-origamis pour le Brésil. Le public n’était pas tellement différent de celui sur le campus de Paris 13. Cependant, il y avait un certain nombre de personnes qui étaient déjà sensibilisés à la cause d’Amnesty International, car membre, donateur ou militant dans une autre ONG.

IMG_3319

Au village associatif, il y avait des associations de lutte contre le sida, le racisme, la pauvreté et les discriminations, pour la défense des droits de l’homme, de l’environnement et organisations d’action sociale, sans oublier la prévention santé pour les jeunes et les associations et collectifs LGBT !

J’ai eu la grande chance de pouvoir rencontrer d’autres membres d’AJ venus de toute la France, ainsi que de discuter avec des militants d’autres associations.Ce fut aussi l’occasion de concilier deux de mes passions, la musique et la défense active des droits humains ! J’ai pu m’éclipser l’après-midi le temps d’un concert et rester voir les concerts du soir après la fermeture du village associatif. Je n’étais jamais venue à Solidays, et le festival m’a étonnée par le nombre d’activités proposées en dehors des concerts et la variété de stands. Côté musique, j’ai pu voir les concerts qui m’intéressaient le plus : Fidlar, La Femme, les Wombats, Bloc Party et Juveniles. J’ai pu également profiter des concerts qui se déroulaient sur la scène en face du village, avec Asaf Avidan et les Hives.

Je tiens à remercier au passage l’équipe qui s’est chargée de la coordination, de l’organisation du stand et du matériel : Rémi, Pascale, Lola, Marine et Laurie. J’ai vécu un super week-end en tant que bénévole, et si mon planning le permet, je n’hésiterai pas à réitérer l’expérience l’année prochaine !

Camille Hervé

Photos de Rémi Farge, crédit : RF/AI

C’est le Printemps des Droits Humains à Paris 13 !

avril 2, 2012

Pour l’édition 2012 du Printemps des droits humains d’Amnesty International, l’Antenne-Jeunes de Paris 13 organisera une rencontre avec Shahinaz Abdel Salam, blogueuse et activiste égyptienne, le jeudi 5 avril de 12h à 14h au forum du campus de Villetaneuse, pour parler du rôle de la jeunesse et de la cyber-dissidence dans les soulèvements au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Ce sera une occasion exceptionnelle – pour tous les étudiants et personnels de Paris 13, mais aussi pour toute personne extérieure qui le désire  –  d’échanger lors de cette rencontre-débat avec une pionnière du mouvement de protestation en Égypte qui a contribué à la chute d’Hosni Moubarak.

L’Antenne-Jeunes de Paris 13 demandera à tous de participer à son action, en proposant à son stand d’informations deux pétitions d’Amnesty International, « Tunisie : Halte au harcèlement des journalistes » et « Egypte : Halte au harcèlement des manifestants ».

Amnesty International a dédié cette année son Printemps des droits humains à la défense de la liberté d’expression et rend un hommage particulier à cette jeunesse qui a été en première ligne de toutes les manifestations à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, pour exiger le respect de la dignité humaine.

Les soulèvements populaires ont commencé en décembre 2010 en Tunisie, et se sont propagés à une vitesse incroyable à travers toute la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, notamment en Égypte, en Libye, à Bahreïn, au Yémen, en Irak, en Syrie et même en Arabie saoudite. Partout ces soulèvements ont porté les mêmes exigences de changements : respect des droits humains – fin de la répression et liberté d’expression – de meilleures conditions de vie, et enfin, une place dans la construction de l’avenir de leur pays. Tout au long de ces événements, les outils numériques et Internet ont joué un rôle important en permettant aux jeunes d’exprimer leurs pensées et leurs opinions, communiquer les uns avec les autres et exprimer leur soif de changement.

Amnesty International s’engage en faveur du droit à la liberté d’expression pour les blogueurs, manifestants et journalistes et exprime son soutien en faveur des peuples d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. L’organisation exhorte tous les dirigeants de cette région du monde à respecter les droits humains, notamment le droit à la libre manifestation pacifique et au libre accès à Internet et aux moyens d’information et de communication dans le cadre de la législation internationale. Elle s’élève également contre les sanglants actes de torture menés dans le cadre de la répression violente des manifestations par les gouvernements et réclame l’obligation de rendre des comptes.

Sources : Compléments d’informations AI « Soulèvements au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, la jeunesse et les réseaux sociaux » et « Amnesty International et la liberté d’expression, le cas de l’Egypte et de la Tunisie ».

En savoir plus sur Shahinaz Abdel Salam : http://www.franceinter.fr/personne-shahinaz-abdel-salam

et en savoir plus sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord via la page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Avec-Amnesty-pour-les-droits-dans-la-r%C3%A9gion-Moyen-Orientet-
Afrique-du-Nord/

ou le rapport d’Amnesty International, à télécharger ici : http://www.amnesty.fr/Documents/Une-annee-de-rebellion-la-situation-des-droits-humains-au-Moyen-Orient-et-en-Afrique-du-Nord

Camille Hervé et Cécile Coudriou