Posts Tagged ‘Exposition Dignité’

Zoom sur les résultats ! 3 exemples d’Amnesty à Paris 13

avril 15, 2014

« Et alors, cette action d’Amnesty International l’an dernier, ça a donné quoi ?

– euh… attends je me renseigne… »

Voilà ce qu’il ne faut jamais entendre si l’on nous pose ce genre de question…

Amnesty, ça marche, et il faut le faire savoir ! Rien de tel que des résultats concrets pour donner à d’autres l’envie d’y croire, et donc de s’investir dans notre prochaine action.

Alors, au lieu de passer trop vite d’un projet à un autres, mettons sur « pause » et regardons de plus près ce qu’il s’est passé pour 3 campagnes d’Amnesty International parmi tant d’autres relayées à Paris 13 :

1) 10 JOURS POUR SIGNER : TRUNG EST LIBRE !!

1012889_10152090954692572_4727351683327839867_n-1

Dans le cadre de l’opération mondiale « 10 jours pour signer » en décembre 2013, nous avions soutenu Nguyen Tien Trung, un jeune activiste blogueur vietnamien considéré par Amnesty International comme un prisonnier d’opinion (il avait été emprisonné  pour avoir réclamé – pourtant pacifiquement – plus de démocratie dans son pays). À l’université Paris 13, les jeunes d’Amnesty ont eu le plaisir d’accueillir son frère, Nam, pour une rencontre débat autour du thème « Vietnam et Libertés ».

En janvier 2010, Trung avait été condamné à sept ans de prison et trois ans de résidence surveillée pour « tentative de renversement du gouvernement du peuple ». Le samedi 12 avril 2014, à la surprise de Trung lui-même et de sa famille, il a été remis en liberté, bénéficiant donc d’une libération anticipée. Même s’il semblerait qu’il doive rester quand même 3 ans en résidence surveillée, nous sommes si heureux qu’il ait pu retrouver sa famille et se trouve en bonne santé !

Dès sa sortie de prison, Trung a été informé par sa famille des actions menées par Amnesty International. Il a aussitôt tenu à remercier pour toutes les actions entreprises : « Toutes nos actions ont finalement un résultat » a-t-il déclaré. En janvier 2013, plus de 50 000 signatures avaient été remises à l’ambassade du Viêt-Nam à Paris par une délégation d’Amnesty International pour demander la libération de ce prisonnier d’opinion. Parmi ces pétitions, quelques centaines provenaient du campus de Villetaneuse, et cela fait tellement plaisir d’avoir activement contribué à ce résultat concret que tout militant espère, la libération d’un prisonnier d’opinion !
2) EXPULSIONS AU BRÉSIL STOP ! Printemps des Droits Humains 2013.
Les habitants de Favelas à Rio de Janeiro ont reçu nos messages de soutien !

P1030987
L’an dernier, le « Printemps des Droits Humains » était consacré au thème des expulsions forcées au Brésil, pour sensibiliser le grand public aux violations des droits humains qui peuvent se cacher derrière une manifestation sportive aussi populaire que la coupe du monde. L’idée était de demander au grand public de manifester son soutien aux victimes d’expulsions forcées  d’une manière plus originale qu’une pétition, à travers un geste qui serait complémentaire avec le travail de plaidoyer mené par Amnesty International: symboliser le droit universel au logement en fabriquant des origamis en forme de maison, avec dessins et couleurs, et sur lesquelles on pouvait inscrire un message de solidarité en portugais.
Ces maisons ont parcouru la France avant d’être rassemblées au Secrétariat d’Amnesty International France avant de traverser l’Atlantique pour arriver au bureau de Rio d’Amnesty International. Elles sont finalement parvenues à leurs destinataires samedi dernier, à l’occasion d’une remise organisée par AI Brésil aux habitants de la communauté de Vila Autodromo, de Rio.
Alors bien sûr, la bataille sera encore longue contre cette violation que constituent les expulsions forcées notamment dans les favelas du Brésil. Mais on peut déjà se réjouir du sourire de ces  personnes qui se battent pour garder leur maison lorsqu’elles se rendent compte que d’autres personnes à l’autre bout de la planète sont solidaires avec leur combat et ne les oublient pas.
1659_751702288207828_385951369143031317_n
3) ÉDUCATION AUX DROITS HUMAINS : LA PEINE DE MORT EN QUESTION
La dernière action à Paris 13 était une action d’ « Éducation aux droits humains », une sensibilisation à la question de la peine de mort, combinant « happening », exposition, suivis d’échanges filmés, puis projection-débat autour du documentaire « Une peine Infinie ». Avec ce genre d’action, on ne peut pas mesurer l’impact de façon précise comme avec le nombre de signatures d’une pétition lorsqu’il s’agit d’avoir un impact sur l’opinion que certaines personnes ont sur un sujet comme la peine de mort. Pour autant, « Amnesty à Paris 13 » a plusieurs raisons d’être fière :1920007_10202390286731351_711205446_n
la relation de confiance avec l’université : ce n’est quand même pas anodin d’avoir recours à une arme à feu, mais si c’est un accessoire de théâtre, pour un « happening » sur un campus, et pourtant, quelle joie lorsque, à une demande d’autorisation au service de sureté, on  s’entend répondre : « Ah si c’est pour Amnesty, pas de problème ! ». Certes une convention de collaboration entre l’université et Amnesty France et a été signée, mais on voit que la confiance se construit année après année, et le soutien est total à Paris 13 !
– les réactions ont été globalement positives chez les personnes que l’ont a abordées, même lorsqu’elles étaient en faveur de la peine de mort, elles acceptaient volontiers d’échanger. De même le débat a été très riche, suite à la projection d’un film qui a manifestement à la fois pris aux tripes et secoué les neurones !
– les ondes de l’impact peuvent se poursuivre au-delà de l’action elle-même sur le campus, car la vidéo You Tube continue de tourner, et l’événement a aussi donné lieu à 2 articles et une interview sur la web radio de Paris 13 « Treizièm’onde » : Treizièm’onde Peine de mort (before) Treizièm’onde Peine de mort (after)
– cette action pourra aussi servira d’exemple d’action contre la peine de mort pour tous les membres d’Amnesty France, grâce à un article mis en ligne sur l’Extranet, site qui leur est réservé. Cerise sur le gâteau, cet article renvoie à notre blog, merci pour la pub !
Alors, convaincus ? S’engager avec Amnesty International porte ses fruits ! Il ne vous reste plus qu’à nous rejoindre sur le prochain projet, la porte est toujours ouverte !
Cécile Coudriou

Participation de l’AJ Paris 13 au festival étudiant (UNEF) pour l’égalité des droits, avril 2011

avril 30, 2011

L’Antenne-Jeunes d’Amnesty Paris 13 ne pouvait pas rater cette occasion ! Le syndicat UNEF organisait un festival étudiant pour l’égalité des droits sur divers campus universitaires, et sur celui de Villetaneuse, nous avons été conviés à participer à un village associatif sur le forum, le mardi 26 avril entre 10h et 16h.

Nous avons décidé de préparer un stand qui permettrait de découvrir notre mouvement à travers l’un de nos combats contre les discriminations, celles dont sont victimes les Roms en France et dans le reste de l’Europe. Grâce au concours de la commission Discriminations du siège d’Amnesty, nous avons pu réunir tout le matériel nécessaire : d’une part, nous avons pu exposer les photos de Jean-François Joly – qui faisaient déjà partie de l’expo Dignité – images poignantes du sort réservé aux Roms en Macédoine. Ces images s’accompagnaient des légendes préparées par Amnesty dans le cadre de la campagne Dignité, ainsi que des posters expliquant le champ d’action et les principes fondamentaux de notre mouvement.

D’autre part, notre stand, habillé comme toujours aux couleurs d’Amnesty (jaune jaune jaune… et noir !…), proposait un dépliant expliquant sous quel angle Amnesty International agit contre les discriminations, une circulaire sur les Roms en Europe et une pétition papier pour demander la ratification par la France du PIDESC (voir article sur la campagne Dignité, https://amnestyparis13.wordpress.com/2011/04/06/campagne-exigeons-la-dignite-a-paris-13/).

Enfin, nous avons proposé aux visiteurs de visionner sur notre ordinateur des spots vidéos et un diaporama sur la situation des Roms en France, puis de signer en ligne sur le site amnesty.fr (http://www.amnesty.fr/) la pétition adressée à Claude Guéant pour faire cesser les violations des droits humains dont sont victimes les Roms en France. Il est d’ailleurs toujours temps de la signer en cliquant sur ce lien :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Discriminations/Discriminations/Actions/Roms-en-France-1556

Comme à chaque fois, cette action a aussi été l’occasion de diffuser le magazine des jeunes d’Amnesty  » AJ ! », et le dépliant « Rejoins-nous », pour faire découvrir ce que font les Antennes Jeunes et donner envie de nous rejoindre. Une dizaine de contacts ont été pris, reste à savoir si ces personnes auront juste envie d’être informés ou de s’engager un peu plus dans l’action…

Il serait très exagéré de dire que ce village associatif a été pris d’assaut par une foule d’étudiants, on sentait bien l’effet rentrée des vacances de printemps sur le campus de Villetaneuse, mais à défaut de quantité, on ne peut qu’être très satisfait des échanges de qualité que nous avons eus avec toutes les personnes qui se sont arrêtées au stand. Leur intérêt était sans doute plus profond et cela a vraiment permis de prendre davantage le temps d’expliquer les spécificités de notre mouvement et de ses actions, voire parfois de dissiper des malentendus.

Deux exemples : certains semblaient agréablement surpris qu’Amnesty International soit un mouvement de militants sur le terrain, et pas seulement d’experts écrivant des rapports ! D’autres ignoraient le choix de travailler avant tout sur les autres pays – selon le principe de solidarité internationale – mais aussi sur son propre pays, et avec un thème comme celui des Roms abordé à Villetaneuse, on aurait sans doute mal compris qu’Amnesty ne parle que de la Macédoine ou de la Slovaquie, mais pas de ce qui se passe à deux pas de notre campus…

En conclusion, même si cet événement ne nous a pas permis de toucher un aussi grand nombre d’étudiants ou personnels que la conférence-débat « Exigeons la Dignité », cela a contribué à renforcer la présence et la visibilité de notre Antenne-Jeunes, à approfondir les liens et les échanges à travers cette sensibilisation sur la lutte contre les discriminations.

Le chemin qui conduit de cette sensibilisation à l’engagement dans l’action est parfois long et tortueux – qui sait ? Certains vont peut-être rejoindre l’Antenne-Jeunes et préparer avec nous les prochaines actions, d’autres viendront juste y assister, d’autres encore iront dorénavant visiter ce blog et signer sur le site d’Amnesty, ou alors ils n’en auront pas envie mais seront au moins déjà mieux informés. On ne peut jamais le savoir, mais quoi qu’il en soit, ce qui compte pour nous c’est de jalonner ce chemin mystérieux avec toujours la même conviction et la même disponibilité !

Le tout en images !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus sur les Roms en France, cliquez ici :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Discriminations/Discriminations/Presentation/Les-Roms-en-France

et sur les Roms en Europe :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Discriminations/Discriminations/Presentation/Les-Roms-en-Europe