Posts Tagged ‘Armes’

Des nouvelles de la campagne sur le commerce mondial des armes

novembre 2, 2012

Où en sommes nous dans ce combat mené conjointement par Amnesty International, Oxfam International et le Réseau d’action international sur les armes légères (RAIAL) contre le commerce irresponsable des armes, et toutes les atrocités qu’il entraîne ? Commençons par un petit récapitulatif en vidéo :

En juillet 2012, aux Nations Unies, à New York, se tenait une conférence diplomatique pour adopter un traité sur le commerce des armes, ou TCA. À l’issue des négociations les États-Unis, soutenus par la Russie, ont sollicité davantage de temps, au terme d’une ultime journée de négociations frénétiques. Ils ont brisé le consensus et ainsi stoppé le processus de finalisation des travaux en cours.

Le monde ne dispose donc toujours pas d’un traité garantissant un contrôle strict du commerce international des armes conventionnelles, et les gouvernements continuent d’accorder des autorisations pour des transferts d’armes qui alimentent violences et atrocités.

C’est pourquoi Amnesty International et ses partenaires restent extrêmement mobilisés sur le prochain enjeu, la mise en place d’un cycle final de négociations pour adopter un futur traité. Malgré ce coup de frein dans les négociations de juillet dernier, nous avons des raisons d’être optimistes car une large majorité de gouvernements a assuré qu’ils continueraient à œuvrer en faveur d’un texte solide qui protège les droits humains. À la fin de la conférence, plus de 90 pays ont signé une déclaration rappelant leur détermination à obtenir le plus tôt possible un traité sur le commerce des armes.

En septembre 2012, aux côtés d’une trentaine de pays, François Hollande a réaffirmé son engagement en faisant une intervention aux Nations Unies en faveur de l’adotion rapide d’un TCA. La pression sur la communauté internationale ne doit surtout pas faiblir, et pour cela, chacun peut participer à la campagne « Contrôlez les armes », qui propose diverses actions au fil du temps. Vous pouvez par exemple en ce moment signer en ligne cette pétition pour demander le rétablissement d’un état de droit en Egypte :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actions/Il-faut-retablir-l-etat-de-droit-en-Egypte-6216

Cécile Coudriou

Dernière ligne droite pour le Traité sur le Commerce des Armes !

juin 11, 2012

Le 26 Mars 2012, Amnesty International a lancé sa campagne mondiale des 100 jours d’action pour un Traité sur le Commerce des Armes. Nous arrivons à la dernière ligne droite avant l’ouverture des négociations à l’ONU du 2 au 27 juillet.

Combien d’atrocités, d’actes de torture, d’homicides ou de crimes de guerre à travers le monde sont directement liés à ce commerce moins régulé que celui des bananes ou des jouets pour enfants !

C’est pourquoi dès octobre 2003, Amnesty International aux côtés d’Oxfam  et du Réseau d’action internationale contre les armes légères a décidé de lancer la campagne Contrôlez les armes, pour faire accepter l’idée d’un Traité. Voici une vidéo qui résume cette campagne :


Aujourd’hui un outil solide et efficace est à portée de main pour empêcher que le commerce des armes classiques contribue à de graves atteintes aux droits humains, et permettre d’interrompre les exportations dès que le risque de violation s’avère substantiel.

Mais pour cela, il faut maintenir une pression constante sur la communauté internationale et notamment sur les pays les plus gros exportateurs d’ames qui  – comble d’ironie – sont aussi les membres du Conseil de Sécurité… La France fait partie des pays leaders et des Etats clés sur le TCA aux côtés des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine, du Royaume-Uni et de l’Allemagne. Ces pays représentent à eux seuls plus de 80% des exportations mondiales d’armements.

Que faire ?  Sensibilisation, Diffusion, Pétitions et « tweetothon » (ou marathon de tweets) :

Commencez par diffuser largement cette série de visuels pour participer à notre campagne de sensibilisation :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est essentiel de susciter une prise de conscience et une mobilisation massive des citoyens du monde entier, afin qu’ils envoient à leur gouvernement respectif ce même message : pas d’armes pour des atrocités ! Pour cela, on vous propose de signer et partager notre pétition adressée au gouvernement français peut être signée en ligne en cliquant sur ce lien : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actions/Plus-d-armes-pour-des-atrocites-agissez-maintenant-4959 ou la pétition internationale en cliquant sur celui-ci  : http://www.amnesty.org/fr/campaigns/control-arms

D’autre part, un marathon mondial de tweets sera lancé ce 11 juin à 17h30, et il s’agira d’envoyer le plus de tweets possible à @francediplo avec ce types de messages :

@francediplo La France doit soutenir un #ArmsTreaty qui protège les droits humains et le droit international humanitaire

@francediplo La France doit rester un pays leader pour un #ArmsTreaty ambitieux et historique qui couvre toutes les armes classiques

@francediplo François Hollande doit respecter ses engagements de campagne pour l’adoption d’un #ArmsTreaty qui protège les populations

@francediplo En Juillet 2012 la France a l’opportunité de rassembler la communauté internationale autour d’un #ArmsTreaty fort

@francediplo La France membre permanent du Conseil de sécurité doit oeuvrer pour un #ArmsTreaty qui permette la paix et la sécurité

@francediplo La France 4ème exportateur d’armements doit être exemplaire en concourant à l’adoption d’un #ArmsTreaty fort

@francediplo La France inaugure le salon de l’armement Eurosatory elle doit s’engager pour un #ArmsTreaty transparent sur les ventes d’armes

Alors à vos claviers, à vos smartphones, et faites tourner si vous voulez obtenir le meilleur TCA possible !

Cécile Coudriou

Action mondiale pour le contrôle du commerce des armes

mai 16, 2010

Pouvez-vous imaginer un monde dans lequel le programme de télé-achat irait jusque là ?

Et dans un autre genre, cette vidéo vous donne-t-elle envie d’agir ?

Eh bien justement, cette semaine n’est pas une semaine comme les autres :

C’est la semaine d’action mondiale contre la violence armée et le commerce irresponsable des armes, et c’est le moment ou jamais de montrer votre soutien à un Traité international sur le commerce des armes classiques (TCA) et d’exiger qu’il soit efficace.

Il n’existe pas aujourd’hui de normes mondiales permettant de contrôler le commerce international des armes conventionnelles afin de protéger les droits humains. La plupart des gouvernements continuent d’autoriser un commerce irresponsable des armes, des munitions et d’autres équipements connexes, ce qui se traduit par un carnage des populations dans de nombreux pays.

Chaque année, en effet, des centaines de milliers de personnes sont tuées, blessées, violées ou contraintes de fuir leur foyer en raison de la violence armée. Les recherches d’Amnesty international montrent que la majorité des atteintes aux droits humains sont commises à l’aide d’armes légères ou d’autres types de matériel militaire et de sécurité.

Pour protéger les droits humains, les gouvernements doivent empêcher que l’accès à ces armes soit facile, et réguler strictement l’usage légal de ces dernières. Les forces armées et la police sont trop souvent mal formées et ne respectent pas l’obligation de rendre des comptes, si on les évalue par rapport aux normes internationales en matière de droits humains. Les groupes d’opposition, les milices, les bandes criminelles et les civils peuvent facilement obtenir des armes et en abuser, parfois à très large échelle. Les excédents d’armes et les armes illégales doivent être confisquées et détruites. Les nouveaux transferts d’armement doivent pour leur part être contrôlés de toute urgence.

Pour mettre un terme aux transferts d’armes irresponsables au niveau mondial, Amnesty International s’est associée à Oxfam et au Réseau d’action international sur les armes légères (RAIAL) pour lancer la campagne Contrôlez les armes.

Cette campagne vise à faire adopter un traité sur le commerce des armes (TCA) qui régulerait strictement les transferts d’armement, et imposerait aux fournisseurs et vendeurs d’armes irresponsables l’obligation de rendre des comptes.

Le TCA doit comporter une « règle d’or » : les gouvernements doivent arrêter tout transfert d’armes lorsque celles-ci risquent vraisemblablement d’être utilisées pour bafouer le droit international humanitaire et les droits humains.

Depuis 2003, la campagne Contrôlez les armes a gagné en vigueur. Au moment de son lancement, nous n’avions qu’une poignée de sympathisants au sein des gouvernements. La campagne a par la suite obtenu le soutien de plus d’un million de personnes à travers le monde. La mobilisation populaire, combinée à un habile travail de pression dans plus de 100 pays, s’est traduite par des votes historiques à l’Assemblée générale des Nations unies en faveur de l’élaboration d’un TCA « fort et solide ».

Mais on peut se demander quel type de traité va voir le jour. Les négociations et délibérations concernant ce texte commenceront en juillet 2010. Une conférence des Nations unies sur le sujet aura lieu en 2012. Le traité va-t-il couvrir tous les transferts d’armes et intégrer la « règle d’or » ? Ou les gouvernements favorables à ce TCA vont-ils capituler devant les quelques puissances qui lui sont opposées, et qui cherchent désormais à introduire de vastes vides juridiques dans ce traité ?

Ralliez la campagne Contrôlez les armes afin d’exiger un TCA fort et solide comportant des règles strictes permettant de sauver des vies, de protéger les personnes et d’empêcher de nouvelles atteintes aux droits humains.

SIGNEZ CETTE PÉTITION EN LIGNE !

http://www.amnesty.org/fr/appeals-for-action/peoples-arms-trade-treaty-must-be-bullet-proof

Pour en savoir plus et participer à la campagne, rendez-vous sur : www.controlarms.org

Une dernière vidéo pour illustrer cette campagne, cette fois à travers ce qui se passe en Birmanie (ou Myanmar)

VOS SIGNATURES ONT DU POUVOIR, VERSION PLANTU, pour terminer avec un sourire…