Archive for the ‘Vidéos’ Category

Conférence « Pas de Paix sans Justice » avec « Amnesty à Paris 13 »

octobre 23, 2015

affiche-Le Lundi 12 Octobre se tenait, à l’université Paris 13 Villetaneuse, une conférence sur le thème de la Justice Internationale. Cet événement était organisé par l’Antenne-jeunes d’Amnesty International à Paris 13 et l’association des étudiants en Science Politique, spécialité « Études stratégiques », « Les Petits Stratèges » (http://www.petits-strateges.org/), dans le cadre des initiatives pour la paix et la non-violence du Conseil départemental de Seine Saint-Denis à l’occasion de la journée mondiale pour la paix.

Le titre, « Pas de Paix sans Justice », indiquait l’angle choisi pour cette conférence : le système de justice internationale comme facteur de paix, l’importance de  la lutte contre l’impunité, pour que soient jugés et punis les auteurs présumés des crimes les plus graves, crimes de guerre, crime contre l’humanité, génocide. Pour nous en parler, l’université de Paris 13 a accueilli Aymeric Elluin, chargé de campagne « Armes et Impunité » à Amnesty International France, ainsi qu’Alina Miron, maître de conférences en Droit International et avocate à la Cour Internationale de Justice.

IMG_7258

Nos deux intervenants ont souligné en quoi la lutte contre l’impunité était une condition indispensable au rétablissement d’une paix durable et solide. En effet, comment un peuple peut-il se reconstruire si les responsables des pires crimes sont toujours en liberté ? Nous avons évoqué par exemple le cas de l’Indonésie où les victimes côtoient tous les jours leurs anciens agresseurs et par conséquent continuent d’avoir peur de s’exprimer.

Nous avons vu également, à travers plusieurs exemples africains tels que la Côte d’Ivoire, le Rwanda, ou encore le Tchad avec le procès d’Issène Habré, à quel point le système de Justice Internationale était encore perfectible. C’est une construction au long cours, faite d’avancées, d’espoirs mais aussi de déceptions, et à chaque étape, depuis la mise en place de la Cour Pénale Internationale, en passant par les Tribunaux spéciaux internationaux et jusqu’à la création d’une juridiction panafricaine et ses CAE (Chambres africaines extraordinaires), des ONG telles qu’Amnesty International peuvent jouer un rôle pour contribuer à apporter des améliorations et rendre cette justice réellement efficace.

IMG_7252

Une bonne quarantaine d’étudiants ont assisté à cette conférence et ont participé activement au débat qui s’en est suivi. Des interrogations ont été soulevées, comme par exemple sur les risques d’instrumentalisation de la Cour Pénale Internationale ou sur le financement des Chambres Africaines Extraordinaires. D’autres questions ont été posées à nos deux intervenants sur le concept de « compétence universelle », le risque du « 2 poids, 2 mesures » entre l’Afrique et le reste du monde. Enfin, le débat a aussi porté sur le cas de la France qui laisse des criminels de guerre se promener librement sur son territoire sans que rien ne soit fait pour les arrêter. Comment est-ce possible ? À cause des 4 « verrous » qui bloquent le mécanisme de « compétence universelle » grâce auqiel on devrait pouvoir poursuivre ces criminels où qu’ils se trouvent. Ce sont ces verrous que la proposition de loi dite « Sueur », du nom du Sénateur Jean-Pierre Sueur, vise à faire sauter. Seulement voilà, cette loi n’est toujours pas inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale après avoir été adoptée au Sénat il y a deux ans déjà, et c’est d’ailleurs là tout l’enjeu de la campagne de rentrée d’Amnesty International France, « France, destination l’impunité » à laquelle participera très prochainement l’Antenne-jeunes d’Amnesty International à Paris 13.

Rendez-vous début novembre pour cette prochaine mobilisation ! En attendant, découvrez la vidéo de cette conférence et d’une partie du débat :

Léa Antoni et Cécile Coudriou

Amnesty International, comment ça marche ? Interview de Cécile Coudriou, VP d’Amnesty France

janvier 21, 2013

Retour en vidéo sur le Printemps des droits humains des Antennes-Jeunes de Paris et Ile-de France

avril 19, 2012

Vidéo : 50 ans de défense des droits humains, les moments forts d’Amnesty International

juin 17, 2011

50 ans de défense des droits humains, ça se fête !

juin 13, 2011

Le 28 mai 2011, Amnesty International a célébré dans le monde entier son 50ème anniversaire en portant un toast à la liberté de tous. Ce geste symbolique fait écho à la naissance même du mouvement : Révolté par les injustices dont il est témoin, ému par l’histoire de deux étudiants portugais emprisonnés sous la dictature de Salazar pour avoir porté un toast à la liberté, Peter Benenson publie dans le journal The Observer un appel mondial à la mobilisation en faveur des « Prisonniers oubliés« , arrêtés pour avoir exercé pacifiquement leur liberté d’expression. L’appel lancé le 28 mai 1961 s’est transformé en ce mouvement mondial qu’est Amnesty International, dont on pourrait dire aujourd’hui qu’il fut le premier réseau social…

En France, des dizaines d’événements grand public ont été organisés, dont celui de Paris, sur la place Stalingrad.

Voici la vidéo de la section française, qui évoque les temps forts de cette célébration :

Dans le diaporama ci-dessous, vous retrouverez l’ensemble du programme, avec des images des « espaces rencontres »: « Amnesty International, 50 ans de défense des droits humains« , puis « Monde arabe, de la désespérance à l’espoir »  et des images des espaces actions, où l’on pouvait s’informer et signer des pétitions ; vous découvrirez également la scène musicale, Dj Set de 20Syl et DJ Greem d’Hocus Pocus ; puis l’arrivée et le « combat » des deux fanfares sur la place, Le SNOB et Les Costards ; et enfin, vous pourrez revivre ce moment fort que furent les prises de parole autour du toast à la liberté avec, aux côtés de la présidente Geneviève Garrigos : Agnès Bihl, Pauline Croze, Titouan Lamazou, Marjane Satrapi.

Ce 50ème anniversaire fut l’occasion d’un moment de partage avec le grand public, d’émotions fortes notamment lors des rencontres avec les prisonniers d’opinion libérés : Fahem Boukaddous, cofondateur du Comité tunisien de protection des journalistes, et  Chakib El Khayari, fondateur de l’association Rif des droits de l’Homme au Maroc. (dont on avait reçu le frère Amine  à Paris 13, lors du Marathon des Signatures en décembre 2011).

Et pour les 50 ans de défense des droits humains,  quelle joie d’avoir pu trinquer avec les défenseurs eux-même en s’écriant : « Vive la liberté, et vive les droits humains !!! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Spot vidéo « Projection » pour le 50ème anniversaire d’Amnesty International

mai 22, 2011

À l’occasion du 50ème anniversaire d’Amnesty International, un nouveau spot made in France, avec l’agence « La Chose », pour faire passer ce message « Vous pouvez défendre les droits humains » :

Une vidéo d’Amnesty USA, en hommage au pouvoir des mots

janvier 11, 2010

Interview de Cécile Coudriou, instigatrice de l’action d’Amnesty International à Paris 13

décembre 9, 2009

Interview de l’équipe Marathon

décembre 8, 2009

Bon, c’est sûr que la qualité, du son notamment, est loin d’être égale, mais soyez indulgents, c’est notre première !

Vidéo « Ink »

décembre 5, 2009