« Amnesty à Paris 13  » n’oublie pas les réfugiés de Syrie

10407302_10152734870267572_2682467623018782929_n

4 ans déjà que la guerre ravage la Syrie, faisant plus de 200 000 morts, et obligeant plus de 11 millions de personnes – soit la moitié de la population ! – à fuir les violences. 380 000 personnes ont été jugées particulièrement vulnérables par le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), faisant de leur réinstallation dans d’autres pays d’ici fin 2016 une priorité .

Il y a en effet urgence ! Parmi  ces personnes les plus vulnérables, certaines ont été victimes de torture de la part du régime en place ou des groupes armés combattants. Elles ont été blessées et traumatisées lors d’attaques de leur ville, de leur village, de leur maison. Elles ont dû fuir parce que leurs opinions, leur religion, leur liberté d’expression étaient bafouées ou les condamnaient à la mort. D’autres, parmi lesquelles des femmes isolées avec ou sans enfant, sont gravement malades ou handicapés.

Ali Ferzat cartoonFace à une crise d’une telle ampleur, la réponse du monde est honteuse : seulement 80 000 places d’accueil ont été proposées par eux et seules 7000 personnes ont effectivement pu atteindre leur pays de destination. La France, qui a pourtant ratifié la convention de Genève de 1951 qui protège les réfugiés, n’en a  accueilli que 500 depuis le début du conflit, et a annoncé l’accueil de 500 autres personnes vulnérables, mais cela reste bien trop peu, notamment comparé à l’Allemagne, qui va accueillir 30 000 réfugiés syriens au titre de la réinstallation.

syrie_0Il faut bien se rendre compte que 4 millions de personnes ont dû quitter la Syrie et 95 % d’entre eux se sont réfugiés dans les pays voisins – 1,2 million au Liban, où 1 habitant sur 4 est aujoud’hui un réfugié syrien ; 1,6 million en Turquie ; le reste en Jordanie,  Egypte et Irak. Comment ces pays pourraient-ils faire face seuls à un tel afflux ? La responsabilité d’une telle crise ne peut être que partagée. Nous ne pouvons pas faire comme si ce drame n’existait pas.

Amnesty International a donc lancé la campagne « Accueil des réfugiés de Syrie » afin que les pays les plus riches se montrent davantage solidaires et offrent aux réfugiés les plus vulnérables une opportunité unique de reconstruire leur vie grâce aux programmes de réinstallation et d’admission humanitaire. En France, la campagne a ciblé plus particulièrement François Hollande, appelant à la mobilisation de tous les citoyens pour adresser ce message au président de la République : la France peut et doit faire plus !

IMG_5299

L’Antenne-Jeunes « Amnesty à Paris 13  » a répondu à cet appel à la mobilisation et a souhaité relayer cette campagne auprès des étudiants et personnels de l’université, en proposant 2 actions  au stand qu’elle a tenu mercredi 18 mars à l’heure du déjeuner :

– Signer une pétition adressée au président de la République, pétition que l’on peut par ailleurs signer en ligne sur le site d’Amnesty International au lien suivant : http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Refugies-et-migrants/Actions/La-France-doit-accueillir-plus-de-refugies-de-Syrie-14461

– Se laisser prendre en photo avec un panneau de sa ville pour dire que celle-ci pouvait accueillir des réfugiés de Syrie. En voici quelques exemples :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les étudiants et personnels ont montré leur solidarité avec une grande spontanéité – certains ont d’ailleurs déclaré qu’il leur paraissait encore plus naturel d’apporter leur soutien parce qu’ils étaient eux-mêmes réfugiés ou enfants de réfugiés. Quasiment toutes les personnes que nous avons abordées se sont arrêtées au stand pour signer, et nous avons recueilli 210 signatures et près d’une vingtaine de photos. Un grand merci à tous !

Cécile Coudriou

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :