Retours sur la rencontre et l’expo « Refugiés »

Retours à quatre voix sur notre première action menée sur le campus de Paris 13 : « Réfugiés, un scandale planétaire »

A vos marques… Prêts ?  Partez, pour défendre les droits humains!!!

En prélude au Marathon des signatures qui mettra en lumière en décembre diverses violations des droits fondamentaux dans le monde, l’Antenne-Jeunes Amnesty de l’Université Paris 13 Villetaneuse a organisé ce mercredi 14 novembre une rencontre-débat dont le thème était « Réfugiés: Un scandale planétaire ».

Devant un beau parterre d’étudiants, Jean-François Dubost, responsable du programme « Personnes déracinées » à Amnesty France a dépeint la situation des réfugiés dans différents pays du monde. Il a également fait le tour de la question du droit d’asile et a expliqué le principe du non-refoulement de personnes vers un pays où elles sont menacées. Ce principe est inscrit dans la Convention de Genève de 1951 mais il est malheureusement violé par des pays pourtant signataires de ce texte.

La conférence s’est terminée par une visite guidée de notre exposition de photos et d’illustrations, pour mieux saisir à travers divers parcours, la situation des réfugiés dans le monde, casser les idées reçues  et les amalgames sur les migrants et demandeurs d’asile et faire connaître les recommendations d’Amnesty International.

Les réfugiés sont bienvenus nulle part, et pourtant, ils sont des personnes en danger,

Agissons !

En marge de l’expo et de la rencontre, nous avons pu récolter 163 signatures, et vous pouvez continuer à signer en ligne en cliquant sur ce lien :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Personnes-deracinees/Refugies-dans-le-monde/Actions/Chypre-punis-sans-avoir-commis-de-crime-1

Souleymane Sylla et Cécile Coudriou

La question des réfugiés a été illustrée par des exemples précis (réfugiés somaliens au Kenya, palestiniens, syriens…), qui ont permis d’expliquer la situation des réfugiés dans le monde. Jean-François Dubost est beaucoup revenu sur l’Europe et le détail des dispositifs de contrôle aux frontières (Europe forteresse), et a expliqué la mission d’Amnesty International – faire que les Etats respectent le principe de non-refoulement et ne criminalisent plus les demandeurs d’asile -, ainsi que ses moyens, par l’information de l’opinion publique et le lobby auprès des instances européennes.

L’exposition a mis en lumière des parcours de demandeurs d’asile quittant leur pays et venant trouver refuge en France, en retraçant les situations dans leurs pays d’origine, leurs voyages parfois périlleux et leurs parcours dans les méandres de l’administration française.

Camille Hervé

Un intervenant de qualité, pédagogue, passionné, très à l’écoute des étudiants ! Il nous a permis de comprendre la situation actuelle des réfugiés, les écueils de la législation et les difficultés de sa mise en application. Le panorama mondial qu’il nous a dressé à travers des événements récents était d’une grande précision et a rendu très concrète la réalité des difficultés et parfois des drames que vivent les réfugiés.

Ce que j’ai le plus apprécié dans l’exposition, c’est le croisement de parcours singuliers de migrations et d’éléments généraux d’informations. On aurait souhaité plus d’illustrations encore !

S’il y avait une chose à retenir ce serait que : La solidarité des états dans l’accueil des migrants permettrait d’éviter les afflux aux frontières plus massifs et rendrait obsolète le recours à une politique de fermeture de frontières.

Quentin Beucler

N’oublions pas que nous avions aussi un Twitto fou, qui nous a fait un « Live tweet » de la conférence ! Le voici :

@jfdubost explique : « Un réfugié est une personne en manque de protection, à notre différence qui sommes protégés par notre État. » #refP13

@jfdubost se base sur le livre « Réfugiés, un scandale planétaire », de @amnestyfrance pour casser les idées reçues #refP13

La convention de Genève obligent les états à protéger les réfugiés, pas les renvoyer dans un pays où ils risquent d’être persécutés #refP13

27 millions de personnes sont déplacées dans leur propre pays sans la moindre protection. Les réfugiés sont eux 16M dans le monde. #refP13

« Cette absence de protection pousse un réfugié à fuir en franchissant une frontière ; un déplacé reste dans son propre État. » #refP13

L’UE signe des accords avec les pays de transit pour que ces pays, en échange de faveurs, empêchent les réfugiés darriver en Europe. #refP13

Bien que migrer ne soit pas un crime, les états criminalisent la migration, et ont recours à des mesures pénales comme la détention. #refP13

Voir le film « Ceuta, douce prison », diffusé au @FestivalCineDDH : des migrants sont détenus sans information ni durée maximum. #refP13

La cour européenne des droits de l’homme a condamné l’Italie pour avoir renvoyé des migrants en Libye. Des sanctions sont possibles. #refP13

En 2011, 1500 personnes sont mortes en essayant de traverser la Méditerranée – chiffre certainement largement sous-estimé. #refP13

L’Union Européenne proteste très rarement contre les violations des droits des réfugiés, ce qui arrange tous les pays membres. #refP13

Établir une liste de pays d’origine sûrs, comme le fait l’UE, viole la convention de 1951 car discrimine sur la nationalité. #refP13

@jfdubost rappelle que l’action d’#Amnnesty se base sur la visibilité, la mobilisation, la pétition, et la pression sur les états. #refP13

C’est fini pour #refP13, merci à @jfdubost et rappel : exposition interactive sur les réfugiés au café-expo de Paris 13 jusqu’à vendredi

Et pour conclure en images, le diaporama de l’exposition et de la rencontre :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , ,

2 Réponses to “Retours sur la rencontre et l’expo « Refugiés »”

  1. Camille (Blanc) Says:

    Bravo, ça avait l’air super… Ça me fait encore plus regretter de ne pas être venue!

  2. amnestyparis13 Says:

    Eh oui, tu as raté quelque chose, heureusement qu’il y a le blog ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :