Du renfort à l’AJ Paris 13 pour préparer le Marathon de Signatures !

La réunion du jeudi 17 novembre a débuté par un tour de table car on a eu la bonne surprise de voir que notre affichage partout dans la fac a porté ses fruits ! 5 nouvelles personnes ( Sandy, Camille, Dembelé, Jordaël, Dania, Étienne) nous ont rejoints. On leur a fait une brève présentation de l’AJ et de la dernière action contre la peine de mort au Belarus.

◆    Présentation du Marathon des signatures 2011

La journée du 8 décembre sera donc consacrée à une action sur le campus autour des cas de plusieurs « personnes en danger ». L’objetif sera double : récolter un maximum de signatures pour soutenir ces personnes, mais aussi faire connaître Amnesty et attirer plus de monde dans notre Antenne-Jeunes. Une équipe tiendra un stand au forum, avec une exposition des portraits des cas que l’on va défendre, des affiches, des lanternes. Des équipes mobiles tourneront sur le forum et dans les couloirs ou cafétérias, avec pétitions et panneaux des personnes. L’objectif sera aussi de « rabattre » les gens vers le stand pour plus d’information. On étudie la possibilité de lectures publiques des textes par des artistes et dédiés à ces personnes en danger. Il reste à réfléchir à une petite mise en scène pour attirer l’attention des étudiants et personnels de passage au forum. Ce sera l’objet de la prochaine réunion…

◆  Le Marathon des signatures se caractérise par le fait qu’il a lieu à la fois en ligne et sur le terrain. On va donc essayer de jouer sur les deux « tableaux » à Paris 13. Pour cela, on va avoir besoin de volontaires pour demander l’autorisation de modifier des postes informatiques avec fond d’écran spécial Marathon qui indiquera un lien direct vers le site marathondessignatures.com pour la période 3 au17 décembre. L’idéal serait de pouvoir décorer une salle info spécifique aux couleurs d’Amnesty et de l’utiliser pour booster le nombre de signatures en ligne.

◆ Le 8 décembre au soir, un chapiteau sera installé sur le parking de Paris 13 pour une représentation de cirque qui va attirer des habitants de Villetaneue, Epinay sur Seyne et Saint-Denis. Ce pourrait être une occasion de faire signer d’autres personnes que les étudiants, si toutefois quelques membres de l’équipe Marathon acceptent de rester.

◆    Sélection des cas :

On examine les différentes fiches présentant les 12 cas de personnes en danger afin de faire ensemble une sélection. En effet, il est irréaliste dans les conditions qui seront les nôtres d’espérer faire signer les gens 12 fois, et il nous semble donc judicieux – même si c’est loin d’être facile ! – de réduire notre choix à 4 ou 5 cas. Les critères de choix seront multiples : faire en sorte d’illustrer la diversité géographique et thématique des actions d’Amnesty, choisir des cas individuels mais aussi des groupes, et dénoncer des violations à la fois des droits civils et politiques (DCP) et droits économiques, sociaux et culturels (DESC), essayer de respecter une certaine parité ! Enfin, un élément nouveau est à prendre en considération : nous savons que nous aurons la possibilité de solliciter des témoins invités par le siège d’Amnesty sur 2 des cas : une jeune femme membre d’une ONG Russe et un jeune homme turc objecteur de conscience.

Collaboration avec le Master ONG et Coopération Internationale de l’UFR Droit :

Cécile Coudriou a mobilisé la promotion entière de ce Master à qui elle a donné un cours sur Amnesty en Octobre. Ils se sont revus mardi dernier et ont eux aussi fait un choix que nous allons devoir croiser avec le nôtre. Nous espérons pouvoir bientôt faire une réunion commune pour coordoner notre action.

Voici donc notre choix, que l’on présentera plus en détail très bientôt :

⁃    Mohammad Sadiq Kabudvand, journaliste kurde prisonnier d’opinion, Iran – Asie (thème liberté d’expression, urgence pour l’aide médicale)

⁃    Natalia Estemirova, journaliste russe assassinée en 2009, Russie – Europe (parallèle avec journaliste kurde, possibilité d’un témoin, thèmes liberté d’expression et impunité)

⁃    Les 50 000 prisonniers du camp de Yodok, dépossédés de l’ensemble de leurs droits et dont l’existence même est niée, Corée du Nord – Asie (groupe)

⁃    Valentina Rosendo Cantú et Inés Fernández Ortega, militantes de l’OPIM et violées en toute impunité par des soldats, Mexique – Amérique (thèmes liberté d’expression, DESC, droit des minorités, impunité)

⁃    Les habitants des berges de Port Harcourt (plus de 200 000), menacés d’expulsion forcée sans aucunes garanties de relogement et risquant de perdre leurs droits au logement, à la santé, à l’éducation, Nigéria – Afrique (groupe, thèmes DESC et droit des enfants)

◆    Pour la prochaine réunion, chacun s’engage à se renseigner sur les cas sélectionnés et commencer à s’en imprégner, à prendre connaissance des textes écrits par les artistes et déjà en ligne sur Mediapart, et à proposer des idées de mise en scène.
Pour cela on rappelle les adresses où trouver toutes les informations : http://blogs.mediapart.fr/edition/marathon-des-signatures

Rappels de nos contacts :
Mail : antenne.jeunes_p13villetaneuse@yahoo.fr
Groupe Facebook : Antenne-Jeunes Amnesty International de Paris 13

Publicités

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :