Retour sur le Week-End des Antennes Jeunes à la section française (Par Camille Hervé)

Ambiance de couloir de fac, ces 5 et 6 novembre, au siège d’Amnesty International France, sur le boulevard de la Villette. Le week-end dernier s’y tenait le week-end des Antennes Jeunes d’Amnesty, réunissant des membres d’AJ de toute la France. Au final, très peu de Parisiens : de Sciences Po Lille à l’université de Bordeaux, en passant par le lycée de St-Nazaire et l’AJ de Chambéry, des lycéens et étudiants de tous horizons sont venus passer deux journées bien remplies à Paris, dans un but de formation, d’échanges et, bien sûr, de rencontres avec d’autres jeunes militants. Au programme : ateliers, conférences, rencontres…et une action de rue.

Les temps forts de ce week-end concernant l’action ont été les préparations aux deux grandes campagnes annuelles d’Amnesty pour les Antennes-Jeunes, le marathon des signatures et le Printemps des Droits Humains (PDH). À la suite des présentations des objectifs de chaque campagne, jeunes et intervenants d’AI se sont répartis en ateliers pour faire un point sur les dispositifs et actions à envisager. Les nouveaux ont pu alors profiter des conseils de jeunes plus expérimentés, et chacun a apporté une idée, une contribution.

L’essentiel pour le Marathon qui se déroulera du 3 au 17 décembre : des actions clés en main sur un campus ou hors campus, notamment un dispositif événementiel avec un ruban délimitant la « zone de personnes en danger », les panneaux des visages de ces personnes ainsi que les textes de solidarité écrits pour eux par des artistes, sans oublier bien sûr les pétitions. Par ailleurs, du matériel pour l’opération « Shine A Light » du week-end du 9 et 10 sera proposé, comprenant lanternes, panneaux d’exposition et projections murales des visages des 12 cas, et. Quant au PDH, il sera centré pour ce printemps 2012 sur la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), avec des actions autour de la Tunisie, de la Libye, de l’Égypte et de la Syrie. Ces actions devront mettre en avant trois éléments : l’importance de la jeunesse, le rôle d’Internet et la répression violente qui s’exerce ou s’est exercée dans ces pays contre la population civile, et notamment contre les cyberactivistes.

Ce week-end était aussi un moment privilégié de formation, et l’occasion était donnée aux jeunes de pouvoir participer à des ateliers en lien direct avec les problématiques d’Amnesty. Le samedi : comment faire vivre une Antenne-Jeunes, quels types d’actions mener, comment lever des fonds. Et le dimanche : rencontre avec un chercheur, jeux de rôle autour du parcours d’un réfugié, échange sur les principes fondamentaux d’AI et leur implication concrètes dans nos actions… Un autre moment important fut aussi la rencontre avec Aziz Barkaoui, coordinateur jeunes de la section tunisienne d’Amnesty : il nous a d’abord raconté le quotidien des militants et de jeunes Tunisiens sous le régime de Ben Ali et pendant la révolution. Puis il nous a présenté le parcours de sa section et ses priorités aujourd’hui.

Le samedi, tous les jeunes et quelques intervenants du WEAJ se sont mobilisés pour une soirée dans le cadre d’une action de rue à Beaubourg, après s’être préparés et avoir répété au siège. Centrée sur la campagne de rentrée « Contre la peine de mort en Biélorussie », l’action mettait en scène un peloton d’exécution stoppé par des militants d’Amnesty. Autour de la scène, une dizaine de personnes circulaient avec la pétition. Au total, plus de 200 signatures en moins d’une heure !

Enfin le dimanche, les membres d’AJ adhérents à Amnesty International ont pu voter pour élire leurs représentants des Antennes-Jeunes au Conseil National, les “CNAJ”.

Le week-end fut intense, très enrichissant et surtout très bien organisé par les responsables du service jeunes. Il y a eu beaucoup d’informations, autant au niveau du fonctionnement d’une AJ et celui interne à AIF que des types d’actions que l’on peut mener. Ce fut bien sûr l’occasion d’avoir des contacts avec des responsables d’AIF et d’autres AJ. C’était très motivant de voir d’autres jeunes aussi impliqués, certains avec une expérience en termes d’actions et de mises en scène.

Une très bonne expérience, dont on se souviendra !

Découvrez la en images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Retour sur le Week-End des Antennes Jeunes à la section française (Par Camille Hervé)”

  1. Jordane Says:

    C’était super!! Echanges intéressants et belles rencontres !!! rdv l’année prochaine !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :