Du renfort dans l’action pour l’Antenne-Jeunes

Retour aux sources pour l’Antenne-Jeunes de Paris 13 … Elle est née il y a deux ans grâce à un événement organisé par les étudiants de Master Pro en Communication, le 10 décembre 2008, à l’occasion de la célébration du 60 e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Cette année, elle a redémarré dès la rentrée mais avec moins de forces vives : certains avaient changé d’établissement, d’autres étaient partis étudier à l’étranger, d’autres encore doivent déjà combiner études et travail, et le recrutement s’est avéré difficile.

Bref, nous voilà confrontés à l’éternel problème : comment faire durer une antenne-jeunes une fois qu’on a réussi à la faire naître ? Comment résister aux changements d’emploi du temps, aux départs, aux disponibilités variées des uns et des autres ?

La solution pour nous à Paris 13 a été de changer d’optique : au lieu de chercher à tout prix à « recruter » des membres pour l’Antenne-Jeunes, pourquoi ne pas aller vers des étudiants du même campus, pour les inviter à nous rejoindre ponctuellement, en se mobilisant sur un projet précis ?

Cécile Coudriou, à la fois membre du Bureau Exécutif d’Amnesty France et enseignante à l’UFR Communication a alors demandé à ses étudiants de Master 2 s’ils souhaitaient s’investir dans l’organisation d’un événement sur le campus. Ces étudiants seront amenés entre autres à faire de la communication événementielle et des relations presse dans un cadre professionnel, ce type de projet est donc pour eux un véritable entraînement qui permet de joindre l’utile à l’agréable ! Ils ont accepté avec enthousiasme cette proposition, et il ne restait plus qu’à fixer une date pour une première rencontre avec l’Antenne-jeunes d’Amnesty.

C’est décidé, retour aux sources donc, car ce sera comme en 2008 un 10 décembre : à la fois la célébration de l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et le lancement du Marathon : Marathon qui d’ailleurs change de nom, puisqu’il s’agit à présent du Marathon des signatures et non plus celui des lettres, mais l’objectif reste le même : inviter le grand public à manifester sa solidarité envers des personnes en danger, victimes de violations des droits humains.

Alors voilà, le mariage est prononcé entre l’Antenne-Jeunes de Paris 13 et ses étudiants en master « Communication des Entreprises », le projet va pouvoir voir le jour. À suivre…

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :