Album souvenir du Marathon des Lettres à Paris 13

Et voilà, le Marathon des Lettres s’est achevé, mais voici quelques photos, pour raconter en images comment cet événement s’est déroulé :

Dès le mardi, on avait commencé à habiller les salles de la plate-forme informatique aux couleurs d’Amnesty, avec nos affiches, les tapis de souris et les fonds d’écran spécial Marathon. Mention spéciale au reponsable de cette plate-forme, Malek Berri, qui a si gentiment apporté sa contribution !

Un enseignant très sympa a accepté de nous laisser faire une petite intervention pour expliquer l' »opération Marathon », et puis aussi photographier les étudiants en train de signer directement en ligne sur le site dédié.

Les étudiants ont d’ailleurs très bien réagi, ils connaissaient déjà Amnesty International, mais pas le Marathon des Lettres. Ils ont tous accepté de le découvrir avec nous et de signer en ligne. Nous espérons qu’à l’avenir, ils participeront d’eux-mêmes régulièrement aux actions de notre mouvement…

Nous voici sous le forum le jour J, le 10 décembre ! Dès le matin, on a installé notre table d’information avec les pétitions, les magazines « La Chronique d’Amnesty » et la version jeune « AJ » . Avec nos dossards jaunes, on est prêts au départ, et déjà on voit arriver du monde !

On installe aussi les portraits des 5 personnes en danger que l’on soutient, et puis une télé pour pouvoir diffuser des vidéos clips réalisés pour Amnesty International :

Dès le début, tout se passe dans la bonne humeur, on est vraiment heureux de faire cette action ensemble

On avait appelé notre événement « Le Marathon des Lettres à l’heure du numérique », mais on voulait vraiment mélanger les deux possibilités d’action, signature sur pétitions papier ou en ligne. Alors, en plus de la plate-forme informatique, on avait aussi un petit espace multimédia près de notre table, pour que les étudiants découvrent le site spécial Marathon et puissent agir directement en ligne avec nous .(Merci à Philippe, Gauthier, Hacène, les techniciens informatiques qui ont installé tout cela, …)

Au début, un coaching s’impose ! Parfois personnalisé …

Ou – très efficace aussi ! – en groupe …

Très rapidement, les gens affluent à la table et on leur explique les histoires de « nos » personnes en danger :

Là encore, c’est très agréable car les réactions sont toutes très positives, et les gens se pressent pour signer et prendre de la documentation :

Derrière cette table on aperçoit la fresque réalisée l’an dernier par le collectif d’artistes « Hip Hop Citoyens », en hommage à la fois à la DUDH et à la Campagne pour l’Égalité en Iran :

Et c’est d’ailleurs devant cette fresque qu’a posé une partie de l’équipe des marathoniens – ou plutôt marathoniennes en l’occurrence… – membres ou pas de l’Antenne-Jeunes, mais toutes étudiantes de Paris 13 en 2e année de Licence Information et Communication :

Sarah et Elina, deux étudiantes en Master Pro Communication des Entreprises et des Associations, s’étaient jointes à nous, et se sont occupées ce jour-là plus particulièrement de l’espace multimédia :

Enfin, il faut rappeler que l’esprit de cet événement était non seulement de réunir membres et sympathisants, mais aussi jeunes et moins jeunes, avec la participation du groupe local Amnesty international de Montmorency. L’idée était de favoriser aussi les échanges entre générations :

Informer, sensibiliser …

Puis à 13h, on a commencé la lecture publique :

Après un brève introduction de Cécile Coudriou à la mission d’Amnesty International et à notre texte fondateur, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, les étudiants ont pris la parole, certains pour en lire le préambule puis quelques articles, d’autres pour raconter l’histoire de l’une des personnes en danger, ou encore pour lire des témoignages d’anciennes victimes remerciant Amnesty.

Malgré un certain trac, chacun a fait sa petite intervention du mieux possible !

Et cela a manifestement eu un effet positif, car ensuite on a eu encore plus de monde à la table, et à la fin de la journée, on avait recueilli près de 1300 signatures sur papier pour les 5 cas de personnes en danger. Il faut dire d’ailleurs que c’est Lamba Soukouna, le jeune garçon de Villepinte victime de violences policières qui en a recueilli le plus. Son cas semble avoir touché tout particulièrement les étudiants de Paris 13.

Sur le site, c’est plus difficile de comptabiliser ce qui relève de notre action, mais on peut quand même dire que c’est sans doute pas plus d’une centaine de signatures, Et oui, bizarrement, les jeunes ont un peu boudé l’ordinateur et beaucoup ont préféré signer à la table d’information.  Pour eux, agir en ligne, c’est plutôt agir de chez soi.

En tous cas, ce fut une sacrée bonne journée de mobilisation, et une expérience super positive à tous points de vue : un maximum de visibilité pour Amnesty et son Marathon de lettres, un nombre de signatures tout à fait satisfaisant, et en bonus, pas mal de contacts d’étudiants souhaitant rejoindre l’Antenne-jeunes et/ou participer à nos futures actions.

Conclusion : l’Antenne-Jeunes a fait ses preuves, mais ne va pas s’arrêter là ! CE N’EST QU’UN DÉBUT !

http://facebook.com/share.php?u=http://wp.me/pJ2Wj-66

Publicités

Étiquettes : , , , ,

3 Réponses to “Album souvenir du Marathon des Lettres à Paris 13”

  1. MARION Laura Says:

    Super journée ! 🙂

  2. Cécile Coudriou Says:

    Bravo, je suis super fière de vous ! C’est bien grâce à votre investissement, votre énergie et votre bonne humeur que cette journée a été une réussite !

  3. Marlène Pujol Says:

    Belle mobilisation ! Je suis heureuse de voir que l’antenne est créée à P13 🙂 Bon courage à tous pour la suite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :