Réunions de travail pour le Marathon des Lettres

Commençons par vous présenter AZIZA KADDOUR, étudiante en 2e année de Licence Information et Communication, et responsable de l’Antenne-Jeunes depuis sa création l’an dernier :

Dans le bureau de Cécile Coudriou, on est en train de découvrir le matériel fourni par Amnesty pour le Marathon des Lettres, par exemple le tapis de souris pour « Actionaute marathonien »… traduction : un internaute qui va signer directement en ligne pour le Marathon des lettres, sur amnesty.fr/marathon !

Et voici, à la gauche d’Aziza, la responsable-adjointe, LAURA MARION, celle sans qui la responsable se serait parfois sentie bien seule lors des premiers pas de l’Antenne-Jeunes… Elles ont été rejointes par Marie, Cécile et Soucitrah, 3 étudiantes de la même promo qui ont eu envie de s’investir dans ce projet, même si elles ne deviendront pas forcément membres :

ÇA BOSSE ÇA BOSSE, pour mieux comprendre l’histoire des personnes en danger que l’on va défendre, et sur lesquels on va devoir informer les gens.

En partant de la gauche : Sahra, Soucitrah, Marie et Yacine, qui montrent ici les fiches de présentation qu’on va utiliser sur le stand le jour J. Sahra et Yacine sont eux aussi membres de l’AJ :

D’ailleurs, on se dit qu’il va falloir se concentrer plus particulièrement sur 5 cas, car sur une seule journée on ne peut pas transmettre trop d’informations. Sinon, les gens se sentent noyés et finalement, ils retiendront beaucoup moins de choses.

Que c’est dur de choisir ! On voudrait tout faire …

Mais bon, on garde le sourire, c’est quand même sympa de faire çà en groupe :

On se met même un peu à délirer…

Mais heureusement que Yacine est là – et au fait c’est le seul garçon pour l’instant ! – pour redevenir sérieux et travailler sur un texte particulièrement important : la DUDH, Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. L’idée est de repérer des articles – parmi les 30 – pour une lecture publique le jour de notre événement à Paris 13 le 10 Décembre : cela serait vraiment la meilleure date car c’est justement le 10 décembre 1948 que cette DUDH a été signée !

Au fur et à mesure, le projet se précise : on ne va quand pas lire comme ça, au micro, la Déclaration dans son intégralité, ce serait mortel et donc le meilleur moyen pour faire fuir les étudiants qui n’en ont justement jamais entendu parler…

En revanche, si on relie certains de ces articles à la réalité que vivent des personnes en particulier, c’est autre chose : on se dit qu’on pourrait donc intercaler une explication des 5 histoires personnelles sur lesquelles on aura décidé de se concentrer.

Mais cela risquerait d’être vraiment trop triste et déprimant : notre objectif est bien sûr d’informer sur les violations des droits de l’Homme et les horreurs qui se passent encore dans le monde malgré cette Déclaration. Mais on veut quand même surtout donner envie d’agir, non ?

Alors, on en arrive à modifier encore le programme : ce serait sans doute mieux d’intercaler aussi un message d’espoir en lisant des extraits de lettres écrites par des victimes de violations que l’on a défendues et aidées à Amnesty. On se rend bien compte à travers ces lettres de l’impact qu’a pu avoir notre soutien, dans le meilleur des cas losque l’organisation a obtenu la libération par exemple, mais aussi le soutien moral quand les améliorations tardent à arriver et qu’il est si important de ne pas se sentir oublié…

Alors voilà, c’est décidé, on va faire cette lecture publique à 13 heures, et on va demander aussi à des étudiants de l’atelier théâtre de Paris 13 s’ils veulent y participer : ça se passera sous le forum, tout prêt de la cafet’ du CROUS, voire à l’intérieur, puisqu’eux aussi ils sont partenaires de notre événement : et oui ! on leur a proposé de mettre à leur disposition ces sous-bocks fournis par Amnesty, ainsi que nos affiches, et ils ont dit oui !

Ce projet prend vraiment forme, on a mis les bouchées doubles, parce qu’on s’y est mis un peu tard, mais là franchement, on est vraiment trop fiers !!!

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Réunions de travail pour le Marathon des Lettres”

  1. MARION Laura Says:

    Et oui… Ça a marché ! Le projet a enfin pris forme pour un résultat tip top!
    Et ce qui est sûr c’est qu’on évidemment super fiers de nous mais aussi de tous les étudiants et autres membres de l’université qui en se joignant à nous lors de cette journée ont permis d’avoir un excellent nombre de signatures… et de bien rigoler ! A bientôt ! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :