Des Jeunes au coeur de l’Histoire

● La défense de la cause de jeunes étudiants victimes de l’arbitraire est à l’origine de la naissance d’Amnesty International

Extrait du journal The Observer du 28 mai 1961

(Extrait du journal The Observer du 28 mai 1961 annonçant la création d’Amnesty International D.R.)
C’était il y a plus de quarante ans au Portugal sous la dictature de Salazar : le simple fait de porter un toast à la liberté allait coûter à ces jeunes étudiants sept ans d’emprisonnement. L’article  » Les prisonniers oubliés « , qui marque le lancement de l’Appel de 1961 pour une amnistie est l’acte fondateur d’AI. De nos jours encore, nombreux sont les jeunes, qui pour des raisons diverses, font l’objet de persécutions à travers le monde. Cette action a conduit à une prise de conscience collective et un engagement qui perdure et se perpétue de génération en génération. Il nous appartient, il t’appartient de la poursuivre aussi longtemps qu’existera l’arbitraire. Et pour cela, notre plume est notre arme de libération massive !

● Les jeunes en ligne de mire

Élèves, étudiants ou simples militants, les jeunes sont très souvent la cible privilégiée de ceux qui commettent des violations de droits humains : les exemples sont légions qui montrent l’engagement des jeunes en faveur de changements sociaux, engagements au cours desquels leurs droits sont mis à rude épreuve. Il nous revient encore à l’idée : la répression des jeunes chinois sur la place Tiananmen, l’emprisonnement de jeunes militants étudiants au Myanmar (ex-Birmanie), la détention, souvent au secret, voire la disparition d’étudiants leaders syndicaux ou politiques dans plusieurs pays africains, asiatiques et latino-américains. Notre action solidaire à leur endroit et à l’endroit de toutes les autres personnes victimes est nécessaire pour faire cesser l’arbitraire.
Etudiant chinois devant un char - juin 1989 - Pékin

(Jeune étudiant chinois faisant face à l’un des chars qui ont mené la répression à Pékin 4 juin 1989
© APGraphicsBank)

● La prise en compte des préoccupations et droits spécifiques aux jeunes dans les missions d’Amnesty International

Avec l’élargissement de la mission d’Amnesty International qui a conduit à l’inclusion des droits économiques sociaux et culturels, c’est davantage de droits qui sont traités : droit au logement, à un travail, à la santé, à la protection de l’environnement, etc.

Il est temps que nous nous engagions car il n’y a pas mieux que les jeunes eux-mêmes pour défendre leurs droits. Amnesty International est une organisation au sein de laquelle le dynamisme des jeunes peut se déployer de manière efficace. Il existe dans le monde des milliers de membres et de groupes jeunes d’AI, un réseau international des jeunes, des coordinations ou réseaux nationaux et régionaux. Elle tire sa force et son influence dans l’action de ses membres et sympathisants présents dans le monde, notamment les jeunes.

Quelques chiffres : sur plus de 2,2 millions de membres que compte Amnesty International, plus de la moitié sont des jeunes. Il existe plus de 7 500 groupes dans le monde dont des groupes de jeunes ou à majorité jeunes dans de nombreux pays.

● Du militantisme Jeunes au niveau national comme international

Amnesty International est présente dans plus de 150 pays du monde. Et dans chacun de ces pays se trouve une section, une structure de coordination ou un groupe. Au sein de ces entités, des jeunes en nombre de plus en plus croissant, s’engagent comme membres actifs ou sympathisants, créent des réseaux pour développer des échanges avec d’autres jeunes des structures et sections étrangères.

Les membres de l’antenne Jeunes de Marseille
© AISJ

Depuis 2003 une Assemblée Internationale des Jeunes se tient simultanément avec le Conseil International. Les deux premières Assemblées Internationales des Jeunes (AIJ) se sont tenues respectivement en 2003 et 2005 à Morelos au Mexique. Ces AIJ sont d’ailleurs les lieux d’échange et d’expression de la diversité des origines et des sensibilités.
Plus de la moitié des membres d’Amnesty international étant jeunes, elle s’est dotée d’une stratégie internationale Jeunes à l’élaboration de laquelle des derniers ont pris part via des consultations permanentes, afin de mieux comprendre et intégrer les besoins leurs spécifiques.

Par cette stratégie le mouvement s’est engagé à travailler par, pour et avec les jeunes, à leur donner l’opportunité de s’engager et d’accéder aux instances de prise de décision du mouvement.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Des Jeunes au coeur de l’Histoire”

  1. augus12 Says:

    Les jeunes ont occasionné beaucoup de changements dans le monde et continuent de plus belle de le faire. Pensons au Moyen Orient et à l’Afrique du Nord (MENA). Nul doute donc qu’une mobilisation accrue des jeunes en faveur d’un monde respectueux des Droits humains ne sera qu’une victoire de plus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :