Les débuts du Marathon, en 2001

Le 10 décembre 2001, un groupe de militants d’Amnesty International en Pologne lançait à Varsovie l’idée d’un marathon de lettres. Durant 24 heures, 1000 lettres furent écrites en faveur de prisonnières et prisonniers d’opinion « adoptées » par l’organisation et furent envoyées aux gouvernements des Etats responsables des violations. Cette action eut un succès retentissant.

Deux ans plus tard, les sections d’Amnesty reprenaient cette idée dans le monde entier. Ces deux dernières années, des gens de plus de 40 pays – de l’Arménie au Burkina Faso – ont participé au Marathon de lettres : en l’espace d’une semaine, près de 300 000 pétitions et courriers étaient envoyés pour dénoncer les violations subies par des personnes. : près de 40 000 venaient de France. Cette année, 33 sections nationales d’Amnesty International proposeront le marathon des lettres aux citoyens de leurs pays : notamment, au Togo, au Bénin, au Mali, et en Côte d’Ivoire, pour la première fois, des activités sont programmées pour le marathon des lettres.

Le 10 décembre et le marathon des lettres

Le 10 décembre 1948, l’Assemblée générale des Nations unies adoptait la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ses 30 articles, indivisibles et interdépendants, constituent le socle universellement reconnu des droits humains en même temps qu’ils sont une pierre angulaire importante de l’Etat de droit démocratique.

Pour autant, ces droits sont quotidiennement bafoués et ont des conséquences très graves pour de nombreuses personnes. En appelant les citoyens du monde entier à agir pour elles, Amnesty International souhaite démontrer que les droits humains peuvent et doivent être l’affaire de tous, et que la solidarité entre personnes des cinq continents est fondamentale pour le respect des droits de chacun.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :